Le guide de votre bien-être à domicile

Allergie aux pollens

Actualités

Pollen: alerte rouge à Drôme et Ardèche

Le message concerne évidemment les personnes allergiques qui "devront s’en méfier et bien anticiper leurs symptômes en prenant leurs traitements en amont et en restant très vigilants. Les premières quantités importantes sont prévues par le modèle de prévision de Météo France pour les jours à venir."
Un espoir de répit tout de même avec les averses orageuses en début de semaine, qui pourront faire baisser temporairement les concentrations de pollens.

Mais les graminées ne sont pas seules en cause

Les pollens de bouleaux ont laissé la place aux pollens de chênes qui sont heureusement moins allergisants mais sont toutefois présents en grandes quantités sur toute la France avec un risque d’allergie de niveau moyen.

Le risque d’allergie sera plus faible pour les pollens de frênes, hêtres et platanes qui libèrent leurs derniers pollens de la saison dans l’air et dont le risque d’allergie ne dépassera pas le niveau faible. Les pollens de pin qui recouvrent nos voitures et nos fenêtres d’une couche jaune ne sont pas allergisants.

Le Sud-Est plus chargé

En Drôme-Ardèche, notamment, en plus des pollens de chênes qui sont aussi bien présents, ce sont les pariétaires et les oliviers qui font la loi avec un risque d’allergie faible à moyen.
Tout au long de ce mois de mai, les allergiques devront rester très vigilants et ne pas hésiter à consulter leurs médecins en cas de symptômes.

Le Réseau national de surveillance aérobiologique met à votre disposition une application d'alertes polliniques vous permettant de consulter, pour un grand nombre d'environnements numériques, les niveaux d'alertes en fonction de votre configuration personnalisée. Vous pouvez ainsi déterminer les départements et les pollens dont vous souhaitez connaître les niveaux d'alertes.